lundi 10 novembre 2008

Une citation


Elle vient comme en écho avec les Fragments de bleu

"la page bleuit, s'étale, se déplie, s'allonge, bientôt plus vaste que la mer. Elle se lève et forcit. Elle prend vers le ciel son essor. on voudrait croire alors qu'elle n'est plus ce vain chemin d'encre qui se hasarde vers nulle part mais le coeur retrouvé de  l'amour" 

Jean-Michel Maulpoix

1 commentaire:

© Gabriel Arnaud a dit…

Très beau livre que ces "Fragments de bleu". J'y ai trouvé une écriture poétique et sensible qui m'a beaucoup touché.